Quels symptômes un chiropracteur peut aider à traiter ?

Publié le : 28 avril 20228 mins de lecture

La chiropraxie est une discipline qui s’occupe du diagnostic et du traitement des troubles mécaniques de notre réseau musculo-squelettique, en particulier de notre colonne vertébrale. Si elle n’est pas traitée à temps, les chiropraticiens ont proposé qu’elle puisse conduire à affecter notre santé générale via le système nerveux. Le traitement primaire de la chiropraxie implique une thérapie manuelle avec manipulation de la colonne musculaire. Le traitement comprend également une variété d’exercices et des conseils sur la santé et le mode de vie. Un chiropracteur ne peut être considéré comme un médecin. De nombreuses études cliniques réalisées par un chiropracteur ont donné des résultats contradictoires. L’article suivant fournit des informations. Quelles sont les affections que peut traiter un chiropracteur ?

Migraines

De nombreuses personnes souffrent de migraines. Les migraines varient selon les personnes. Certaines migraines sont occasionnelles, tandis que d’autres sont très ennuyeuses et lancinantes. Certaines peuvent même provoquer des nausées et une douleur intense à la tête. Vous pouvez prendre un analgésique et continuer à travailler, ou vous pouvez également essayer cette option exceptionnelle, à savoir la thérapie chiropraxie. Des études ont démontré que la manipulation de la colonne vertébrale pratiquée par les chiropraticiens est un moyen efficace de guérir les maux de tête et les migraines qui proviennent de votre cou. Un test effectué à l’Université Macquarie (située à Sydney en Australie) a révélé que 72 % des patients migraineux ont constaté une amélioration « substantielle » ou « notable » après avoir reçu un traitement chiropratique. Il a été noté que la plupart des maux de tête qui commencent au niveau du cou (une condition courante chez les milléniaux qui passent beaucoup de temps à utiliser leurs smartphones et leurs ordinateurs) peuvent être traités par manipulation musculaire.

Peut réduire le stress et l’anxiété

Le stress peut être perçu à partir de trois sources principales : notre corps, notre environnement et nos émotions.

Le stress environnemental varie du bruit à la météo, de la pression des échéances à la pression d’une menace physique. Il inclut même la pression des normes de performance.

Le stress corporel comprend les dysfonctionnements des organes, la négligence de l’alimentation, le manque ou l’absence de sommeil, voire une blessure physique.

Le stress émotionnel est beaucoup plus difficile à définir car il s’agit d’un stress mental plutôt que physique. Il englobe à la fois la pensée et l’émotion et les réactions à l’environnement et aux facteurs de stress physique.

Les facteurs de stress physiques tels que la pollution atmosphérique, sonore et même aquatique se sont aggravés au cours de l’année dernière. En revanche, les stress émotionnels et physiologiques ont augmenté par rapport à la période précédente. Un chiropracteur travaille principalement avec la colonne vertébrale, c’est-à-dire la racine du système nerveux. C’est par elle que transitent les différents influx nerveux du cerveau vers le reste de notre corps et elle peut donc nous aider à gérer notre corps. Un chiropracteur veille à ce que nous traitions ce stress de manière beaucoup plus saine.

La fibromyalgie

La fibromyalgie (FM) est un trouble chronique qui se traduit par des douleurs et une sensibilité dans l’ensemble du système musculo-squelettique. L’un des symptômes de la FM est que le patient ressent une fatigue à long terme et même un sommeil perturbé avec des sautes d’humeur. Parmi les autres troubles de la FM, citons : le syndrome du côlon irritable, le dysfonctionnement et les troubles psychologiques. Elle peut également provoquer une dépression. La FM est une maladie physiologique, qui trouve son origine dans un traumatisme physique et des altérations posturales chroniques.

Certaines études suggèrent que la FM est une maladie du système nerveux central enracinée dans des déséquilibres neurochimiques. L’origine de la FM étant très discutable, les patients ont souvent du mal à trouver une solution à ce symptôme. Heureusement, on a découvert que les ajustements chiropraxiques combinés à une technique de traitement des tissus mous, appelée compression ischémique, peuvent aider les patients souffrant de FM.

Les articulations et la souplesse

Notre jeune personne est, sans aucun doute, plus flexible que la personne âgée. Au fur et à mesure que nous vieillissons, plusieurs problèmes de santé apparaissent, comme les effets cumulatifs de l’usure, et cela peut affecter notre capacité à nous mouvoir comme nous le faisions auparavant. Une blessure qui provoque une douleur, un gonflement et même une raideur peut limiter notre souplesse de mouvement. Lorsque cela se produit, nous finissons par éviter les activités qui ne sont pas compatibles avec notre partie du corps, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Si nous ne faisons pas d’exercice, le muscle et l’articulation vont se raidir, et du tissu cicatriciel peut même se former, ce qui réduit encore plus la mobilité. En outre, la situation se détériore encore plus, et la personne peut même devenir complètement handicapée, et effectuer des tâches ordinaires comme ramasser quelque chose ou même lacer ses chaussures peut devenir très douloureux.

La chiropraxie peut aider à augmenter l’amplitude des mouvements et peut même aider une personne à améliorer sa flexibilité.

Aide à améliorer l’immunité

Nous savons tous que le système nerveux, le système endocrinien et notre système immunitaire sont inextricablement liés. Ensemble, ils partagent des molécules qui agissent comme une communication intermédiaire, ce qui crée des réponses optimales pour adapter et guérir le corps de manière appropriée.

Un chiropracteur peut même aider à renforcer l’immunité lorsque les molécules de notre système nerveux ne fonctionnent pas correctement. Des études ont montré que, grâce à la chiropraxie, une personne peut soulager le stress, et la petite particule peut même être traitée avec l’aide d’un chiropracteur.

La manipulation de la colonne vertébrale et les soins chiropraxiques sont généralement considérés comme un moyen de traitement très sûr et efficace. Des études ont montré qu’un chiropracteur peut soigner les douleurs lombaires aiguës, les douleurs cervicales des ischio-jambiers et même l’arthrose.

Les personnes atteintes d’ostéoporose ou d’arthrite inflammatoire ne doivent pas se soumettre à des manipulations vertébrales, et une personne ayant des antécédents de cancer doit consulter un médecin avant d’aller chez le chiropracteur.

Un chiropracteur doit être informé de tous vos antécédents médicaux et même de vos antécédents médicaux et chirurgicaux en cours. Bien qu’elles soient rares, des études ont prouvé qu’il y a eu des cas où le traitement s’est aggravé, et même des cas où la manipulation du cou a entraîné des lésions de la moelle épinière. Pour plus de sécurité, consultez toujours votre médecin pour vous assurer que votre état de santé sera amélioré par la chiropraxie.

Un chiropracteur peut traiter un grand nombre de ces symptômes et peut même vous aider à rester en bonne santé. Donc, si vous pensez que vous présentez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, consultez d’abord votre médecin et, s’il est d’accord, consultez ensuite un chiropracteur.

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux symptômes énumérés ici. Si vous voulez en savoir plus sur la chiropraxie, rendez-vous chez le chiropracteur le plus proche.

Plan du site